13 janvier 2008

Des instants 1

Je suis en slow motion ces derniers jours, que les choses se passent très bien (jeudi surtout, samedi) ou très mal (vendredi) ou indifféremment (mardi, mercredi). Emotionnellement et nerveusement, c’est très fatigant ce genre de montagnes russes, cent fois plus qu’une journée ordinaire.

Pourtant, et bien que j’aspire à me reposer tellement je suis crevée, je vivrais bien un nouveau jeudi ou un nouveau samedi et bien sûr, cela va de soi, j’espère ne jamais revivre un autre jour comme celui de vendredi (voir quelqu’un qu’on aime souffrir et hurler tellement c’est violent et ne pouvoir rien faire pour soulager cette douleur, c’est quelque chose de désespérant et qui me met en colère ; devoir aller aux urgences pour qu’un médecin voit son état et qu’une infirmière (qui a plus que largement insinué que les cris et se tordre de douleur c’était exagéré) lui fasse une piqûre qui puisse apporter un soulagement certain, même si cela n’a pas supprimé la douleur).

Peut-être que ce dimanche sera une journée tranquille, qui me permettra de recharger mes batteries, j’en ai bien besoin si je veux être en forme lundi, pour commencer cette nouvelle semaine.

11:43 Écrit par The Fool | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.